Quand les arguments antivax te font bouillir!

« Le vaccin tue »
-> à ce jour 0 décès lié au vaccin, en revanche 4.7M lié à la COVID-19.

« On n’a pas de recul »
-> 250 ans de recul sur la vaccination, et plus de 30 ans sur l’utilisation de l’ ARNm (découvert en 1961) à des fins thérapeutiques notamment en oncologie.

« On ne connait pas les effets à long terme »
-> Aucun vaccin à ce jour n’a eu d‘effet secondaire au delà de 2 mois après son injection. Cela fait 8 mois que l’on vaccine contre la Covid (à ce jour, près de 5 milliards de doses de vaccins administrées)!

« L’Ivermectine s’annonce prometteuse pour traiter »
-> Les études portent sur 18 hamsters… le manque de recul pour le coup ne gêne pas ? 

« On veut nous modifier génétiquement »
-> L’ARNm ne pénètre pas dans le noyau de vos cellules (lieu où est renfermé votre matériel génétique) et se dissout en 48h.

« On sait pas ce qu’y a dedans ce vaccin »
-> Si si, suffit d’aller lire la notice. Pas de graphène juste de quoi préparer votre système à lutter efficacement contre la Covid 19.

« Les thromboses et les myocardites c’est du flan ? »
-> Effectivement on en compte (environ 2150 de cas thromboses sur des milliards de vaccinés, et une moyenne de 24 de myocardites pour 1 million de doses), toutefois elles ne sont pas mortelles. Et vous avez 6 fois plus de chances d’en choper à cause de la Covid !

« Le vaccin sert à rien contre les variants »
-> Faux ! Certes la protection est diminuée mais il reste efficace contre les formes graves. La balance reste largement positive.

Pour nombre d’antivax, l’épidémie de covid-19 n’est pas si grave qu’elle justifie autant de mesures attentatoires aux libertés fondamentales. La gravité de l’épidémie est questionnée et l’impératif sanitaire évacué. Les conséquences de l’épidémie quand elle est reconnue, sont interprétées surtout par la faillite d’un système de santé sous-financé et il y aurait trop peu de morts pour justifier de telles mesures de contrôle et de filtrage. « On ne compte pas les morts, parce qu’il n’y en a pas , mais on compte les cas, pour maintenir l’illusion d’une épidémie »!!!! Ben voyons!

99,3 % des pays du monde ont été affectés par la pandémie de Covid-19, qui sévit depuis la fin de l’année 2019 . A la date du 21 septembre 2021, dans le monde, 4 698 502 décès depuis le début d ela pandémie, 228 981 729 cas, et 5 951 319 473 doses de vaccins administrées (si avec çà on n’a pas de recul!!!). Et pour la France: 116 069 décès (+ 1509 depuis le 1er septembre), 6 956 848 cas (+ 173 519 depuis le 1er septembre), 49 707 676 personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin. eh oui, on compte les cas, on compte les morts….La maladie est toujours là!

Author: sfl73_pass_Sa03Na08

DIPLOMES 1980 Diplôme d’Etat d’Infirmière 1996 Diplôme de Cadre de Santé 1998 DU de Soins Palliatifs 2007 DU Ethique Soins et Santé PARCOURS PROFESSIONNEL 1980-1983 Infirmière AU CHU de Rouen 1983-1995 Infirmière dans les services de Médecine et de Cure Médicale dans un Hôpital Local Faisant fonction de cadre à partir de 1989 Infirmière Coordinatrice du SSIAD rattaché à l’établissement en 1993 1996-2002 Cadre de Santé au CHU de Rouen dans différents services, de nuit puis de jour 2002-2005 Cadre de Santé en EHPAD dans un CH de la région Normandie, responsable de 6 unités de soins soit 167 lits et chargée de missions transversales (notamment la Gestion des Risques) 2005-2018 Cadre de Santé Formateur à l’IFSI du CHU de Rouen TRAVAUX REALISES: mise en place d'un SSIAD, Transmissions ciblées, Chef de projet sur la réalisation d'un film illustrant le protocole de pose d’une bande de contention veineuse et présentation dans différents congrès, évaluation de la prise en charge de la douleur, évaluation de l'éducation des patients sous AVK, référent SIIPS, Participation au groupe de travail sur la mise en place des CLAN (Comité de Liaison Alimentation Nutrition) à la DHOS, gestionnaire de risques, animateur d'un groupe d'évaluation dans le cadre de la certification, réalisation d'audits, participation à l'élaboration et à la réactualisation de protocoles de soins. PARTICIPATION AUX INSTANCES: Conseil d’Administration, Commission de Soins, CLAN.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.